Quand les non voyants guident le public…

Quand les non voyants guident le public… Pour les journées du Patrimoine, le Muséum inaugure un format totalement inédit d’animation…

Il invite en effet le public voyant à venir confronter sa perception tactile des collections de zoologie en étant guidé, une fois n’est pas coutume, par des personnes non et mal-voyantes, médiatrices d’un jour !

L’expérience est loin d’être un projet improvisé. Il a été initié par la cellule Accessibilité du Muséum, 3 personnes qui oeuvrent pour le public en situation de handicap (auditif, visuel ou psychique et cognitif) au sein de l’établissement. En juin dernier, du personnel interne a testé le dispositif et le résultat est édifiant !

«  Cette expérience a été très enrichissante » nous confie Michaël. « Ce qui m’a marqué, c’est la perte de repères dans l’espace une fois que l’on a les yeux bandés ». Florence estime aussi que l’expérience est particulièrement intéressante : «  On n’a pas souvent l’occasion de se mettre à la place du public en situation de handicap. J’ai découvert que je n’arrivais pas à marcher, même guidée. Je pensais que le handicap était extrêmement difficile à vivre mais en discutant avec les non-voyants, je me suis aperçue que beaucoup le vivaient plutôt bien. Je suis admirative. »

La vision est-elle vraiment un atout ?

Lorsqu’on est voyant, notre cerveau possède une image mentale de l’animal, cela peut être effectivement un atout pour le reconnaître. Mais lorsqu’on touche un animal dans la réalité, la perception peut s’avérer très différente de cette image. Certains animaux s’avèrent par exemple être beaucoup plus gros que dans notre esprit et fausser le jeu de la reconnaissance.

Peggy Cabot, en charge de coordonner l’opération remarque d’ailleurs que le public voyant est plutôt brouillon dans son approche tactile, tandis que les non-voyants abordent les objets méthodiquement, à la manière d’un scientifique. Michaël le confirme : « Les non-voyants ont une logique, nous on est désordonnés. »

Et vous ? Êtes-vous prêts à tenter l’expérience ?

*********

Les séances « BLIND Date » ont lieu Samedi 21 septembre à 10h15 et 11h15 (durée 45 min). Entrée gratuite. L’inscription se fait le jour même à l’accueil. Attention, 5 places par séances seulement !

Retrouvez tout le programme des Journées du Patrimoine

********

Ce projet a été mené par Peggy CABOT, médiatrice chargée du public déficient visuel, Florence Bara, Maître de conférences en psychologie cognitive, CLLE-LTC, ESPE, Université Jean Jaurès et l’association les Auxiliaires d’Aveugles de Toulouse. Il vise à analyser la pratique, les outils de médiation et les conetnus dispensés lors de séances de médiation adaptées au public déficient visuel par la cellule Accessiblité du Muséum.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du projet ici [lien PDF]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *