Ils ont raconté Razana !

En janvier 2018, nous lancions un concours d’un tout nouveau genre au Muséum : il s’agissait de raconter la toute dernière découverte du monstrueux Razanandrongobe sakalavae, une créature du Jurassique d’environ 7m de long au croisement d’un crocodile et d’un T-rex !

Pour s’exprimer, chaque participant avait le choix de son media artistique : BD, video, création graphique ou 3D…

Les œuvres présentées ont en effet été très variées : images lenticulaire, peinture sur toile, théâtre d’ombres, encre de chine, etc. ont constitué la palette expressive des concurrents.

Le prix des professionnels a été attribué à Lucille Boitelle (illustratrice) et Nicolas Matelot (motion designer) pour leur narration délicate en vidéo. Mathilde Françoise (Blog La vie à croquer) a remporté quant à elle le prix du public avec sa BD tout en humour. Et un prix coup de coeur à valeur d’encouragement a été improvisé pour Nathan Fordy et sa boite très créative de théâtre d’ombres.

 

Une belle aventure de co-création pour les participants et le Muséum

Les participants ont été reçus par les scientifiques du Muséum pour leur expliquer le déroulement rocambolesque des événements de la découverte (à découvrir ici). Pendant toute la durée du concours, ils ont été disponibles pour répondre à leurs questions.

Même s’ils ont chacun peiné dans cette épreuve de création pas comme les autres (Mathilde a passé un mois à reproduire des dessins de crocodile avant de trouver sa propre « patte », Nathan a rencontré beaucoup d’obstacles techniques…), tous les gagnants ont été enchantés de cette aventure qui s’est déroulé dans un contexte particulièrement plaisant. « C’était presque un rêve d’enfant de travailler avec les paléontologues. On n’a pas souvent l’occasion de traiter ce genre de sujet. Il y avait un côté « Adèle Blanc-Sec » à se plonger dans l’enquête qu’ont menée les scientifiques de Toulouse et Milan. » ont livré Lucille et Nicolas.

Malgré toutes les difficultés qu’il a rencontrées, Nathan, fraichement diplômé d’études de design, reste émerveillé : « C’était génial de voir les coulisses du Musée. J’avais initialement imaginé un dispositif très immersif avec des projections sur les parois d’une pièce. Cela n’a pas pu se faire mais Meryem et Guillaume (chargés respectivement de programmation et de collection) m’ont accueilli avec beaucoup de bienveillance, j’ai beaucoup été aidé et j’ai d’ailleurs interprété mon prix dans ce sens là : un bel encouragement à continuer dans cette voie ! »

Pour Mathilde, qui avait pris une année pour se consacrer à la BD, le projet est tombé à point nommé. Elle qui raconte avoir grandi devant les émissions scientifiques « C’est pas sorcier » s’est régalée de son après-midi à découvrir l’histoire des fossiles du Muséum et a vraiment pris plaisir à côtoyer cette institution de médiation scientifique, ce lieu où « le savoir existe pour le savoir ».

Le Muséum, de son côté est très heureux d’avoir offert une occasion de s’exprimer à de jeunes talents. Grâce à eux, Razana est sorti de l’ombre et leurs dispositifs ont permis à cette découverte majeure de dépasser le cercle purement scientifique. Merci !

Lucille Boitelle et Nicolas Matelot, prix des professionnels

Mathilde François, prix du public

Cliquez sur les images puis faites défiler pour voir en grand.

Nathan Fordy, prix coup de cœur du jury professionnel

One Reply to “Ils ont raconté Razana !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *